portail des écrivains indépendants

un passage du livre 2013 de Sénecte écrivain du Tarn-et-Garonne


au pays de Jean-michel Baylet des écrivains se cachent pour écrire...


Il parait qu'en 1960, Pierre Dumas (« dont j'ai bien connu le grand-père... » me racontait Désiré Janicot), docteur et médecin du Tour qu'il ne faut sûrement pas confondre avec le Pierre Dumas alors député de la Savoie, serait passé dans la chambre de Gastone Nencini, le futur vainqueur, tranquillement installé sur son lit mais avec un tube de plastique dans chaque bras relié à une bouteille contenant des hormones. S'injecter des hormones n'était pas illégal donc restait légal, toléré, avec parfois une moue de désapprobation.
Jacques Anquetil d'ailleurs conceptualisa la théorie de « la préparation optimale » : « Après tout, l'épreuve du dopage est identique à celle du froid, de la canicule, de la pluie ou de la montagne... Laissez-moi tranquille. Je me dope parce que tout le monde se dope... Bien souvent je me suis fais des piqûres et si, maintenant, on veut m'accuser de me doper, ce n'est pas bien difficile, il suffit de regarder mes fesses et mes cuisses, ce sont de véritables écumoires. ». Dans "Les Miroirs du Tour", un documentaire télévisé de 2003, le journaliste Émile Besson ajoutait : « Il l'a fait devant moi, Jacques. Je tenais la porte, alors je peux dire que j'étais complice. » Les journalistes ne sont pas complices que des femmes et hommes politiques. Ils le sont surtout des éditeurs, je l'ajoute pour ne fâcher personne !
Quant au général de Gaulle, sur ce sujet, son pragmatisme mériterait d'être encadré à Sciences Po (tin) : « Dopage ? Quel dopage ? A-t-il oui ou non fait jouer la Marseillaise à l'étranger ? ». Mais Tom Simpson est néanmoins mort sur les pentes du mont Ventoux en 1967. Les experts toxicologues décelèrent dans son sang et ses urines, des amphétamines et de la méthylamphétamine... il avait suffi de vider ses poches pour en trouver...
Même notre immense Eddy Merckx, quintuple vainqueur du Tour fut contrôlé trois fois positif mais ailleurs, au Tour d'Italie en 1969, au Tour de Lombardie en 1973 et à la Flèche wallonne en 1977. Mais il usait d'une bonne technique pour passer au travers des contrôles : il a reconnu avoir régulièrement fait passer l'urine de Roger De Vlaeminck à la place de la sienne.
Notre Bernard Thévenet, double vainqueur du Tour (1975 et 1977), a reconnu s'être dopé à la cortisone...
Alors, il faut être un peu cloche pour se faire prendre, comme Michel Pollentier, un belge, maillot jaune après avoir remporté l'Alpe d'Huez en 1978... "Comme les autres", il disposait d'une "poire remplie d'urine propre sous le bras" mais elle s'est bouchée au point que le médecin a fini par s'en apercevoir...

Puis il y eut l'EPO, les transfusions sanguines, la testostérone... les cornes de sangliers... non j'extrapole !
Bjarne Riis, vainqueur en 1996... il a reconnu en mai 2007 s'être alors dopé à l'EPO. Le 7 juin 2007, son nom fut rayé du palmarès du Tour de France mais il a été réintégré par les organisateurs le 4 juillet 2008... avec une mention de ses aveux. De quoi indigner notre Lucifer de Lance ! (oui, je pourrais postuler à Libération car des titres de cet acabit me viennent naturellement)

Souvenir : intéressante déclaration, en novembre 2009, de Patrick Keil, le juge ayant instruit en 1998 l'affaire Festina : « ceux qui fournissaient le cyclisme en produits dopants fournissaient aussi des joueurs de football... Mais comme nous étions en 1998, que la France venait de gagner la Coupe du monde, ce volet n'a pu être exploré ». Si l'on en croit Xavier Louy, ancien directeur du Tour de France, dans un entretien au journal Metro, Bernard Tapie, également passé par le cyclisme, les électeurs l'ont oublié, résumerait d'un « les cyclistes sont des enfants de chœur comparés aux footballeurs. »

Jérôme Cahuzac remet le maillot jaune de vainqueur du tour de France 2013 à Lance Armstrong... Parti de Corse, le centième tour est arrivé le 14 juillet à Villeneuve-sur-Lot, juste après le pont. Dans les tribunes je reconnais François Hollande, François Bayrou, Marine Le Pen, Eva Joly...

Sénecte



Noter votre commentaire



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez proposer votre présentation ou une analyse ? ENVOYER UN TEXTE à 1001ecrivains.com.